Des plateformes d'influences et des partenariats



Salut toi ! Quand je lis les commentaire qu'on me laisse de temps en temps par ici, je remarque qu'une majeure partie des personnes qui me lisent tiennent un blog également !

Alors certes cet article n'est pas pour tout le monde, mais avec ma (petite) expérience du blogging et des réseaux sociaux, je me suis dis que j'allais vous partager mes plateformes favorites pour des contrats de partenariats ! Parce que dans le fond, ça aide quand même pas mal de pouvoir tester de nouveaux produits !

je suis toujours très ouverte sur les produits que je reçois, et voici les plateformes sur lesquelles je suis le plus active et que je trouve vraiment sympa :



Je crois que celle-ci est assez controversée, parce qu'il y a eu des soucis il y a quelques années, mais personnellement je n'ai jamais eu de problème et je la recommande.
Tu as 6 "points" que tu peux utiliser pour demander des produits, les marques décident d'accepter ou de refuser, et une fois la revue publiée, tu indiques le lien et tu récupères un point pour la prochaine commande.
Les produits sont livrés rapidement,et surtout tu gardes totalement ta manière de faire, et tu peux donner l'avis que tu veux (il n'y a aucune obligation de parler "en bien" du produit comme sur certaines autres plateformes!)

Si tu veux tenter l'aventure Octoly, tu peux t'inscrire en suivant ce lien. Ca me permet de gagner des points de parrainage que je peux ensuite transformer en carte cadeau ! (Tu gagnes 5 points, j'en gagne 20 et les chèques cadeaux Amazon ou Sephora sont a partir de 50 points)


Dans le même principe que la première, tu as 5 points pour lesquels tu peux faire des demandes. Les conditions sont généralement moins précises qu'Octoly. La ou sur Octoly tu dois mettre un lien en barre d'info, ici rien du tout, tu dois juste parler du produit et le tour est joué. Le choix est moins important, mais les marques sont bien choisies et les produits très intéressants !
L'inscription pour instagram est plus facile sur Hivency (parce que mon compte instagram n'est toujours pas accepté sur Octoly par exemple!)

Pas de système de parrainage ici, mais ça ne m'empêche pas de te recommander ce site !

Je bosse moins souvent avec Reech, mais c'est une plateforme que j'aime beaucoup. Les produits sont différents des deux autres. Pour l'instant j'ai eu avec Reech uniquement des campagnes concernant des maisons d'édition ! Les partenariats sont interessants, et plus "pros" selon moi car le contrat ressemble vraiment à un contrat.

Politique de parrainage intéressante puisque je gagne 15€ si grâce a moi tu t'inscris et que tu valides ton premier partenariat ! Inscris toi en suivant ce lien !




Celui ci je ne le teste pas depuis longtemps, mais c'est celui qui me permet de te proposer tous ces chouettes concours ces derniers temps. Le principe est similaire aux deux premiers, 4 campagnes en même temps maximum, et tu récupères des points que tu peux transformer en chèque cadeaux. Je ne m'en sers pas depuis longtemps mais je pense qu'il est en passe pour devenir mon nouveau site préféré ! Tout est très facilement gérable et la variété des produits est intéressante !

Pas de campagne de parrainage non plus, mais je te le conseille vivement !

Quatre sites que je fréquente souvent et qui m'ont permis de bloguer (et de partager des vidéos) sur divers produits que je n'aurais pas forcément pu tester autrement. J'espère que ces quelques pistes t'aideront a te faire une place avec les marques dans ce vaste monde du blogging.
Si tu as d'autres plateformes sympa que tu as testé n'hésite pas a me mettre les liens dans les commentaires. Après tout, la base du blogging c'est l'entraide non ?

On se retrouve très vite pour un prochain article ! En attendant, prends soin de toi. Love, love, love.

Vacances et voyages || Un week end à Cologne


Salut toi. Tu le sais peut être si tu me suis depuis un moment, mais j'ai acheté l'an dernier un livre de chez Lonely Planet intitulé "Ultimate Travel". Ce livre est en fait la liste des 500 endroits qu'il "faut" découvrir dans le monde. Et comme à chaque fois qu'on me parle de liste, j'ai évidement envie de la faire de A à Z, alors je m'y atèle, doucement mais sûrement.

Dans cette fameuse liste il y a le Kölner Dom (la cathédrale de Cologne quoi), alors ni une ni deux j'ai proposé à ma copine Clémence de se faire un petit week end improvisé pour aller rayer ce monument de ma liste, et je me suis dis que peut être quelque part sur internet, quelqu'un chercherait à savoir ce qu'on peut faire, un week end à Cologne.


On est arrivées vendredi soir dans notre Airb'n'b, il était bien situé, avec une place de parking juste en bas, et à même pas 15 minutes de métro du centre ville, alors s'il t'interesse je te mets le lien juste ici (et j'en profite pour te mettre mon lien de parrainage Airb'n'b dans cette parenthèse, parce que tu peux avoir une réduction de 35€ sur ton premier voyage !). On est pas sorties le soir là, parce qu'on était fatiguées et qu'il était déjà 22h, on a préféré se reposer et se lever plus tôt le lendemain. (Clémence et moi, on est un peu des loques parfois, faut pas trop nous en demander sur la vie nocturne de Cologne en fait).

Le lendemain on a commencé par le Dom (comme ça, c'est fait !), cette cathédrale est impressionnante et pour cause ! De 1880 à 1884 c'était le plus grand batiment DU MONDE ! Rien que ça ! Il est possible de la visiter de l'interieur (évidemment) mais aussi de payer pour monter dans la tour (ce qu'on a pas fait, donc je ne saurais pas te le conseiller ou non).




Ensuite on a flâner en ville. On a passé une bonne heure et demi dans le magasin Lego. Il me semble important de préciser qu'il y a des bacs pour créer son propre bonhomme, et qu'on s'est senti obligées de nous créer nous même, ainsi que certains de nos amis, donc on était plus ou moins seules parmi les enfants a essayer de déterminer quel visage ou quel objet serait le plus représentatif.

On a été déjeuner au Hard Rock Café (un classique ! J'adore y manger) et on a fini l'après midi au musée du chocolat. C'était une visite très intéressante et interactive autant pour les plus petits que pour les plus grands (mention spéciale pour la fontaine de chocolat au fond du musée, et pour le bouton "contrôle qualité" qui permet de piquer des chocolats du tapis roulant) !



Le reste du temps on en a profité pour faire un peu de shopping (passage par Primark et DM/Rossmann obligatoire) et à se ballader pour découvrir cette jolie ville.

Rebelotte pour le flânage pendant la matinée du dimanche ou on a déjeuner dans un petit restaurant aux bords des quais (Pizza pour moi, pâtes bolognaise pour Clémence, les deux étaient au top !), petit bronzage au soleil puis dégustation de glace posées dans l'herbe et c'était déjà l'heure du retour.


Je n'ai pas l'impression que Cologne est une ville qui vit à mille a l'heure, mais pour un week-end sympa, reposant mais tout de même interessant c'était le top !

Si tout se passe comme on l'a prévu je devrais pour parler d'ici quelques mois de notre prochain voyage avec Clémence, qui sera un peu plus loin et peut être un peu plus fou ! Affaire à suivre ! En attendant tu retrouveras Cologne en vidéo sur ma chaîne YouTube dans mes moments de bonheur du mois de Septembre

On se retrouve très vite ? Love, love, love.

Voyage || Australie | Road trip de Mount Isa à Brisbane


Salut toi ! La dernière fois que je t'ai abandonné en Australie j'étais presque arrivée à Mount Isa et j'étais donc relativement au milieu de nul part dans ce grand pays sans fin. Je pouvais pas rester là bas pendant 1000 ans du coup voici la suite de mon périple !

Jour 13 - Samedi 29 Octobre 2016
  657 km dans la journée - 6746 km au total

Le début du treizième jour s'est encore passé sur la route. Cette portion pour rattraper la côte a été la plus longue du voyage. Dire qu'il n'y a "pas grand chose à faire" dans ce coin du pays n'est pas tout à fait exact, il n'y a RIEN à faire à part conduire des heures durant. Mais plus vite on avale les kilomètres et plus vite on pourra plonger nos orteils dans le sable chaud !


Mount Isa
J'avais lu quelque part sur Internet que Mount Isa était la meilleure ville d'Australie pour y vivre. Quelque chose avec l'ambiance de cette ville devait être particulier et les gens particulièrement cools, mais je ne m'imagine vraiment pas vivre un jour dans ce coin là. C'est une ville toute grise, avec ses mines et ses usines, et on ne s'y est arrêté que le temps de faire les courses avant de reprendre la route. Bientôt la côte !

La route pour repartir entre Mount Isa et Cairns est pleine pleine pleine de kangourous et de wallibis. C'est l'endroit ou on en a vu le plus, presque tous les 500m je dirais ! Si vous les chercher, voilà ou ils se cachent !

Jour 14 - Dimanche 30 Octobre 2016
  638 km dans la journée - 7384 km au total

Une fois n'est pas coutume, encore une journée sur la route, mais cette fois ci, on voit le bout. On est arrivé en fin de journée à Cairns.

Cairns
Après toute cette route, nous voilà enfin arrivés. Il fait nuit quand on se gare pas très loin de l'esplanade, et la ville nous plaît déjà énormément. Cairns semble être une petite ville, calme et chaleureuse, mais la route pour y arriver et assez dingue. Merci les montagnes et les routes en lacets dans la forêt tropicale. Vu le nombre de kilomètres au compteur, on décide de se trouver un petit spot pour dormir, et pour se poser quelques jours pour profiter d'un climat qui n'est pas propice aux mouches.

On a croisé des bretons sur l'aire de camping, (Greenpatch Reserve, juste à côté de la voie rapide) et un gros rongeur trop bizarre (non identifié a ce jour) qui trainait autour des campings cars et des voitures. Ca a fait du bien de croiser d'autres français, de discuter de ce qui les a amené ici. Ils ont eu la chance de croiser un casoar quelques nuits auparavant alors qu'ils rentraient à pied de boîte de nuit !


Jour 15 - Lundi 31 Octobre 2016
  55 km dans la journée - 7439 km au total

On se détend. Réveil matin très tôt. Ici le soleil est déjà levé à 5h30 et on est heureux de passer une journée à trainer et non dans la voiture. Premier étape : lavomatic. Puis rangement du van et courses. On refait le plein.

On est retourné à Cairns dans la journée, on a trouvé un parking pas si cher, on a traîné en ville, on a réservé la plongée pour le lendemain, on a bu des glaces pilées immenses de chez McDonalds pour un dollar,on a trainé dans le centre commercial, j'ai été nagé dans le lagon de l'Esplanade (une des raisons qui en fait ma ville préférée d'Australie) et on a fini la soirée par un bon burger dans une franchise du coin. Je suis restée classique avec un burger Angus, mon copain lui a choisi un burger au crocodile et c'était délicieux (on dirait du poulet, en plus fruité ! Non, on a pas de meilleure comparaison !)

Retour à la même aire de repos pour dormir, celle avec des araignées et des lézards dans les WCs, mais en vivant sur la route on apprend a relativiser (et a ne pas hurler a chaque fois !)



Jour 16 - Mardi 1 Novembre 2016
  55 km dans la journée - 7494 km au total

Plongée sur la grande barrière de corail

On l'avait prévu avant de partir, ces vacances seraient celles de notre baptême de plongée.
On a choisi une compagnie au hasard en fait, parce que je t'avouerais qu'on y connait pas grand chose/qu'on était pas très renseignés.
On a choisi la compagnie Reef Experience, parce que le mec de leur bureaux était sympa et nous a bien tout expliqué. Le lendemain on a embarqué avec une équipe bien sympathique. On a fait une plongée le matin, et du tuba en fin de matinée et l'après midi, et j'ai fini brulée par les coups de soleil.

La plongée c'est quelque chose qui me faisait vraiment très peur. J'ai trouvé que les explications était un peu rapide et j'ai vraiment stressée quand d'un coup j'étais dans l'eau avec mon masque et mon gilet lesté. J'ai bien cru que je n'oserai pas, que je demanderai a remonter, mais j'avais booké ça pour l'anniversaire de mon copain (ex-copain pour celles qui me suivent sur snap), et je ne voulais pas le décevoir (lui était dans le même état que moi, et ne voulait pas me décevoir, et on a tous les deux serrés les dents pour faire  plaisir à l'autre).

Ca reste une chouette expérience et je suis contente de l'avoir faite, mais je n'ai pas tant profité que ça, étant trop concentrée sur ma respiration. En revanche, j'ai adoré la partie tuba ou on voyait vraiment bien les poissons (et même un requin !). Niveau tarif on en a eu pour 350$ a deux, avec les repas/boissons/goûters compris dans le tarif. C'est pas donné, mais le reste de nos vacances étant essentiellement des sorties "gratuites" on pouvait se le permettre.

On a fini la soirée à Cairns, j'ai recoloré mes cheveux dans les douches de l'esplanade, et on s'est balladé au night market pour acheter quelques souvenirs. Dernière nuit à Greenpatch réserve (c'est presque devenu notre chez nous au bout de 4 jours) et demain on commence a redescendre la côte. La moitié du voyage est déjà derrière nous.



Jour 17 - Mercredi 2 Novembre 2016
  551 km dans la journée - 8045 km au total

Mission Beach


Il n'y a pas de plage à Cairns. Il y a la mer, mais on se ballade sur la promenade en bois et pas les pieds dans le sable. Alors a Mission Beach, on en a profité.
A peine sommes nous sortie de la petite forêt qui borde la plage, qu'un gros varan passait juste à côté de nous. On a pas été assez rapide pour dégainer l'appareil photo, mais c'était une chouette rencontre.

On a fait le plein d'air marin, on a profité du soleil, du vent, des palmiers, on est allé se brûler la plante des pieds sur les roches noires et ça a fait beaucoup de bien. Il nous restait encore pas mal de kilomètres a parcourir alors on a rempli nos yeux et nos cartes mémoires et on a repris la route.

Si je me souviens bien c'était le jour ou j'étais vraiment malade. La plongée de la veille ne m'avait pas apporté seulement les plus gros coups de soleil de ma vie, mais aussi une bonne insolation. D'ailleurs avant d'aller a la plage on a fait un tour par Target (mon amour !) pour m'acheter un pantalon long, mais très léger, le seul vêtement que j'ai pu porter sans savoir envie d'arracher ma peau écrevisse.

On a fait un peu plus de 500kms dans la journée, et on a passé la nuit à Guthalundra Rest Area.




Jour 18 - Jeudi 3 Novembre 2016
439 km dans la journée - 8484 km au total

Les jours sur la côte se suivent et se ressemblent. De la route, des promenades, des baignades, des barbecues et on recommence le jour d'après, pour mon plus grand bonheur !

Cottonvale

On s'est arrêté un peu par hasard à Cottonvale, pour manger et se balader un peu, pour se promener encore une fois a la plage. Il y a une promenade balisée qui fait 10 000 pas. Soit le nombre de pas que tu devrais faire dans ta journée dans l'idéal d'un mode de vie "sain". Donc on a fait ça ! Y'avait des machines de sport, des jolies vues et un lagoon pour se baigner à la fin. c'était chouette ! Cette balade s'appelle le "Bicentennial Walk" et nous emmène jusqu'Airlie Beach.



Airlie Beach

La fin de la promenade nous fait donc arriver à Airlie Beach, avec encore un lagoon (sorte de piscine publique), encore des barbecues électriques gratuits, du coup on a passé la fin d'après midi et la soirée. On a ensuite repris la route pour dormir à la Waverley Rest Area. Comme d'habitude ça plus d'un parking que d'autre chose, mais en van aménagé, c'est largement suffisant !


Jour 19 - Vendredi 4 Novembre 2016
371 km dans la journée - 8855 km au total

Début de journée à Yeppoon, ou on a pas fait grand chose à part visiter l'office de tourisme (on commence a fatiguer et à se lever de plus en plus tard il faut dire) et puis on décide d'aller faire un tour a Rockhampton. C'est à un peu plus de 40 minutes de route, mais il y a un zoo qui nous fait de l'oeil.


Rockhampton Zoo

Si on a choisi ce zoo la, c'était pas vraiment un hasard : il est gratuit. Avec une "caisse" à l'intérieur ou tu peux donner le montant que tu veux/peux. Sachant que je n'aime pas particulièrement les zoos, et sachant que je préférais garder mon argent pour les différentes activités qu'on avait prévu, ça semblait un bon compromis.

Celui là est un petit zoo, avec exclusivement des animaux qui vivent en Australie. On a donc vu des kangourous, des koalas en semi liberté, des crocos de toutes sortes, des émeus, des wombats (j'adore !) et quelques oiseaux, loutres et autres ! Bien que le zoo soit petit une y a passé une bonne fin d'après midi, et on était triste quand c'était l'heure de repartir ! (Oui, on voulait voir bouger l'énorme crocodile, un des seuls animaux qu'on a pas croisé "en vrai" en Australie, et heureusement !)

On a fini la soirée par faire les magasins (encore !) pour trouver un câble USB en remplacement de celui qui nous avait laché (vive Big W !) et on a (encore !) mangé un "Create Your Own" au MacDo (à ce stade du voyage, on avait nos petites habitudes bien ancrées)

On a dormi à côté de la Calioppe River, entourés de panneaux "Attention crocodiles". Autant te dire que mes yeux n'étaient qu'à demi fermés !



Jour 20 - Samedi 5 Novembre 2016
554 km dans la journée - 9409 km au total

500 kilomètres dans la journée, ça fait de la vingtième journée encore une journée pleine de routes qui défilent. On a passé la fin d'après midi à Noosa, une petite ville de surfeurs qui m'a beaucoup plu. On a marché jusqu'a Granite Beach. Pas de sable ici, et pourtant avec ses gros cailloux tous arrondis, probablement une de mes plages préférées. On s'est posés au Willie Park à Petrie pour dormir ce soir là. (et sur la route pour Noosa, on a vu un panneau "attention, chauves souris" véridique !)

(Ouais, ce petit gars nous attendait sagement sur le bord du chemin qui mène à Granite Beach, sérieusement, j'aime l'Australie rien que pour ça)


Jour 21 - Dimanche 6 Novembre 2016

90 km dans la journée - 9499 km au total

On a commencé la journée par une douche à Redcliff. A ce moment du voyage, ça devient presque crucial de te dire quand on se douche. Surtout quand, sur ce petit bout de parking, juste à côté du spot de départ de la course de jet skis, il y avait probablement nos meilleures douches du road trip : elles étaient chaudes ! Et puis, on était en agréable compagnie de nos amis les pélicans !

On a fini la journée à Brisbane, à découvrir la ville à pieds. Puis on a été au cinéma (c'est un peu mon truc chouchou a faire quand je suis à l'étranger, en Australie, comme en Pologne !). Si je me souviens bien ce jour là, on avait regardé "Docteur Strange" et mon avis était très (très très très très) mitigé !

On s'arrête la pour cette fois. Je te remet évidemment la vidéo qui résume tout ça en fin d'article. Il me reste une vidéo à te partager, et on aura fini avec cette grosse grosse étape de ma vie. On se retrouve très vite ? Love, love, love.



Voyage || Australie | Road trip d'Uluru à (presque) Mount Isa


Salut toi ! La dernière fois j'ai publié la partie deux de mon itinéraire de road trip en Australie, et finalement cette partie deux, je l'ai divisée en deux. Bah oui, c'est trop long de te raconter un mois de ma vie en trois posts.

Je sais que c'est un peu le fouillis, mais du coup quand j'aurais posté tout mon tralala, je ferais un article pour résumer le tout. (Ouais, tu vas encore entendre parler de l'Australie pendant loooongtemps)

Aujourd'hui on voit ensemble les détails de mon itinéraire, d'Uluru à (presque) Mount Isa.


Jour 8 - Lundi 24 Octobre 2016
461 km dans la journée - 3621 km au total 

C'est donc le 8ème jour de notre road trip australien. Hier soir on a quitté Uluru et aujourd'hui on profite encore un peu des montagnes avoisinantes.


Kathleen Springs
On a commencé la matinée par une marche à Kathleen Springs, une petite marche d'une heure bien indiquée pour rejoindre un point d'eau. Il fait chaud mais la marche n'est pas si terrible que ça, le paysage est joli. A Kathleen Springs tu as le choix entre une marche d'une heure, de 4 heures ou de plusieurs jours, mais nous mine de rien on est déjà vachement crevés (la chaleur ça fatigue !) et assez pressés (il nous tarde de rattraper la côte) !

On a ensuite pris une route (pire que merdique) pour rattraper les West McDonnell sans faire demi tour. En y réfléchissant, c'était probablement pas très judicieux. Cinq heures pour faire 100km, la vaisselle qui cogne dans tous les sens, on a même fini par mettre des boules quies tellement le van était bruyant dans les secousses. 
On a fait quelques arrêts pour voir les termitières, et les jolis paysages, et on a fini par rattraper une route potable et trouver un coin sympa ou dormir dans le parc national des West MacDonnell et on a eu la grande surprise d'entendre un coyotte (?) hurler alors qu'on se couchait ! Autant te dire qu'on a bien flippé ce soir là !



Jour 9 - Mardi 25 Octobre 2016
256 km dans la journée - 3877 km au total

Le neuvième jour a été consacré à rejoindre "la civilisation" (et le wifi) à Alice Springs. On a mis une bonne partie de la journée à rejoindre la ville parce qu'on a fait plusieurs arrêts dans les points d'intérêt du parc national.


Serpentine Gorge
Le premier arrêt (avant même le petit déjeuner !) à été à Seprentine Gorge. Il faut savoir qu'en Octobre/Novembre il faisait déjà presque 27 degrés à 9h le matin, donc on essayait de faire les marches tôt pour ne pas avoir trop chaud. 45 minutes de marche pour rejoindre la gorge, une jolie vue et une jolie marche pour y arriver.

Ellery Big Hole
Ellery Big Hole a été notre deuxième arrêt de la journée, et notre spot petit déjeuner. Je pense qu'avec quelques degrés de plus on se serait baigné, mais l'eau était quand même très froide ! On a observé les oiseaux, mon copain est monté haut haut haut sur la falaise, moi j'ai juste profiter du calme, du soleil et de la belle vue. Le parking est à 500m de la "plage" un spot idéal pour un pic nique en famille puisqu'il faut moins marcher que pour les autres arrêts.



Simson gap
Notre dernier arrêt dans les McDonnell a été au Simpson Gap, on a pas choisi cet arrêt par hasard, c'est celui qui est le plus réputé pour y voir des wallabies a pattes blanches, mais non, nous n'avons rien vu ! Le lieu est sympa tout de même, même si je ne conseillerais pas de faire toutes les gorges car les paysages restent similaires donc autant gagner du temps ! Haha ! En repartant de Simpson Gap et en rejoignant la route d'Alice Springs on a croisé un dingo qui traversait tranquillement la route ! Garder donc les yeux ouverts dans cette partie du pays pour ne pas louper ces chouettes animaux !c 

Alice Springs
Retour à la "civilisation" même si le mot est grand pour une ville si petite. On a profité d'être à Alice Springs et en présence d'un supermarché pour refaire le plein de vivres, on a aussi appelé nos parents car on a eu du réseau pour la première fois en 3/4 jours (oui, pas d'antenne relais dans le désert donc a moins d'avoir un téléphone satellite on est coupé du monde). On s'est retrouvé bloqués au distributeur car ma banque adorée (coucou crédit Mutuel) avait décidé que non, dis donc tu n'auras pas le droit de retirer jusqu'au plafond autorisé (oui oui, je l'ai encore en travers de la gorge) et on a fini la journée dans la librairie, avec la clim, et le WIFI.
J'aurais aimé arriver à Alice Springs un vendredi, pour participer au cours gratuit de Didjeridoo du samedi matin, mais il était hors de question de rester jusqu'au week-end, et nous sommes reparti pile à la tombée de la nuit.
Alice Springs est une ville qui donne une image assez "pauvre" et c'est aussi une ville avec énormément d'aborigènes. L'ambiance n'est donc pas la même que dans d'autres villes de la même taille sur la côte. Je ne saurait pas précisément l'expliquer : il faut le vivre pour le comprendre !


Jour 10 - Mercredi 26 Octobre 2016
  682 km dans la journée - 4559 km au total

Ca y est, la moitié du désert est passée, on entame la route vers le Nord. C'est la partie avec le plus de kilomètres et le moins de choses à faire, mais on est prêts (et plus que prêts a se prélasser sur la côte dans quelques jours !)

Wycliffe Well
Ce qui dans les guides est appelé la "capitale des ovnis en Australie" n'est autre qu'une station essence. On a fait un arrêt rapide parce que justement il était temps de faire le plein et que de toute façon on passe devant, mais j'aime autant te dire que si tu cherches quoi que ce soit de vraiment "aliens" tu es loin du compte. La station essence fait aussi office de boutique souvenir avec tout un tas d'objets à l'effigie des petits bonhommes verts. Sympa le temps de quelques photos, mais sans plus ! 



Devils Marbles
Le long de la route tu peux voir des gros rochers totalement sphériques. Alors autant Wycliffe Well c'est pas top, autant moi quand je vois des pierres "naturellement" rondes, je ne peux pas m'empêcher de penser à "la théorie des anciens astronautes" ! (Et pas seulement parce que mon copain regarde un épisode d'Alien Theory à chaque fois avant que je m'endorme). La chaleur dans cette partie du désert est étouffante et mes problèmes de tension et moi on a pas trop voulu se lancer dans l'escalade des rochers mais j'ai adoré ce lieu. Encore une fois on a sortie le drône, et tu peux voir ça dans la vidéo du bas de l'article.

Tennant Creek
Tennant Creek est une petite ville avec une station essence et un Red Rooster (fast food) et quand tu traverses le désert, un fast food c'est une oasis quoi ! Tu peux prendre une douche à la station essence pour 3$, la seule douche payant du voyage, mais qu'est ce qu'on a profité ! Le red Rooster, c'est pas mon fast food préféré, pas du tout, mais le wrap poulet chili n'était pas mauvais, et le sprite bien fait était le bienvenu ! Si tu as de la chance tu pourras visiter l'ancienne mine d'or de Tennant Creek, mais la visite est ultra chère, et les horaires ultra limités, et nous on a donc laissé tomber l'idée.



Lake Mary Ann
Si tu n'as pas peur des potentiels crocodiles, tu peux aussi aller te baigner au Lake Mary Ann. Ou profiter des barbecues électriques gratuits pour te restaurer. Il y a plein d'animaux qui vivent la très paisiblement et c'est sympa aussi pour un pic nique au calme. Un vrai petit coin de verdure dans toutes cette terre rouge.

Jour 11 - Jeudi 27 Octobre 2016
  539 km dans la journée - 5098 km au total

La onzième journée de notre road trip fait partie de mes préférées de ce voyage, mais aussi de tous les voyages confondus. C'est à cette journée là que je repense le plus souvent quand je pense à l'Australie.



Daly Waters
On avait hyper hâte de visite le fameux pub de Daly Waters. A priori l'un des plus vieux (le plus vieux ?) de l'Australie, il a une sacré particularité. Presque tous les voyageurs y laissent un souvenir : sous-vêtements, photos, cartes d'identités, plaque d'immatriculation, tongs, tout y passe et est exposé dans ce pub. On y était aux alentours de 9h le matin, donc on a tourné au Sprite et non à la bière, et les prix étaient très corrects. Un pub aussi touristique, et aussi loin de tout pourrait se permettre des prix bien plus dingues, mais non. Et le service est top !


Mattaranka Thermal Pool (& Bitter Springs)
Et voilà, on y est, mon endroit préféré de la planète. L'endroit ou je voudrais retourner tous les jours (s'il n'était pas si loin de tout !). La piscine thermale de Mataranka et le seul endroit sur Terre ou j'ai failli pleurer devant tant de beauté (véridique) ! Une eau transparente, à 34 degrés, sous les palmiers et avec des centaines de chauves souris (flying foxes pour être précise) au dessus de toi. L'odeur, le bruit, la chaleur humide, tout est très particulier ici, hors du temps, hors du lieu, impossible de le décrire vraiment. Ce jour là pour la première fois de ma vie je me suis vraiment sentie dépaysée, j'avais vraiment l'impression d'être ailleurs, et j'avais vraiment envie d'y rester.

Un peu plus loin il y a les Bitter Springs, l'eau est a la même température et la végétation qui entoure le cours d'eau est aussi un peu tropicale, mais cette fois ci le cours d'eau est resté naturel et non pas aménagé comme le thermal pool. Tu peux te laisser porter pendant 200m par le courant en espérant très fort ne pas croiser un croco ! Par contre en regardant bien le fond (et a condition d'avoir des lunettes de plongée) tu verras peut être une tortue ou deux !

On a ensuite fait demi tour pour rattraper la route de Daly Waters (oui parce que j'y avais oublié mes lunettes de vues) et pout redescendre jusqu'à Tennant creek pour reprendre la route vers l'Est. Mataranka était donc un petit détour sur notre itinéraire, mais je suis si heureuse d'y être allée.




Jour 12 - Vendredi 28 Octobre 2016
  991 km dans la journée - 6089 km au total


La douzième journée de notre road trip était uniquement faite de route. 991 kilomètres dans la journée pour rattraper Mount Isa qui n'est même pas a la moitié de la distance qui nous sépare de la côte. Rien de bien fou ce jour là, mais j'adore aussi les journée ou on ne fait rien ou on enchaîne 9 heures de van, et ou on parle de tout et de rien avec l'amoureux. C'est en partie pour ces moments là que j'adore les road trips.


Si un récit écrit ne te suffit pas tu peux (re)visionner la vidéo de cette partie de mon voyage en Australie, la suite arrive très vite Je m'en vais sous la couette pour me remettre du blues australien qui me prend a chaque fois que j'en parle, j'y retournerais c'est sur. On se retrouve très bientôt pour la suite. Prends soin de toi. Love, love, love.




Voyage || Australie | D'Adélaïde à Uluru


Salut toi ! C'est déjà le moment de partager mon deuxième petit bout d'itinéraire de mon road trip en Australie. Après t'avoir partager les premiers jours de Melbourne à Adélaïde, je m'attaque aujourd'hui à la partie plus "désertique" de notre périple : d'Adélaïde à Mount Isa. La vidéo est en ligne depuis quelques jours, mais j'ai toujours un train de retard pour éditer mes photos.

Jour 5 - Vendredi 21 Octobre 2016
443 km dans la journée - 1829 km total 

La cinquième journée de notre road trip, on l'a consacrée à se "préparer" pour la traversée du désert. Courses, bidon d'eau, bidons d'essence de secours, cartes pour repérer les prochaines stations services, on a tout prévu. Au final rassure toi, c'est pas tellement dingue que ça de le traverser ce désert. Mais bon, on est jamais trop prudents.



Water Hill Rotary
Quand on s'est rendu au point d'information de Port Augusta, la femme a l'accueil nous a vivement conseillé de nous rendre au Water Hill Rotary. C'est une petite tour (en plein vent !) d'où on a une vue d'ensemble sur la ville. J'adore avoir une vue "de haut" sur les endroits que je visite, ça permet de vraiment voir l'étendue de la ville et de mieux se rendre compte des paysages alentours. Si tu as le vertige, ou que tu ne supportes pas les escaliers ou l'on voit à travers, je te conseille par contre de passer ton tour !



Matthew Flinder's Lookout
Ce lookout est un peu en retrait par rapport a la ville, et c'est la première fois de nos vacances qu'on voyait cette terre rouge. Autant te dire qu'on était ravis. Les falaises sont assez raides, et je te conseille de faire attention quand tu te ballades, même si les jeunes du coin n'ont aucun problème à les descendre en courant ! (Mais les enfants sont casse-cous, ce ne sont donc pas des exemple à suivre). Encore une fois le vent était bien présent, et les premiers panneaux signalant les serpents sont apparus pour la première fois (même si de tout le voyage, nous n'en avons vu aucun).


On a repris la route en cette fin de cinquième journée pour entamer la fameuse route du désert, je pense que c'est la partie du voyage pour laquelle on avait le plus hâte. On s'est arrêté juste avant la tombée de la nuit au Lake Hart, un immense lac de sel qui était si impressionnant qu'on a dormi juste à côté pour pouvoir encore l'observer au lever du soleil.



Jour 6 - Samedi 22 Octobre 2016
635 km dans la journée - 2264 km au total 


Le sixième jour a donc commencé sur le bord du Lake Hart, et on s'est dit qu'une grand étendue plane et aucun obstacle à l'horizon était le combo parfait pour sortir le drône pour la première fois en Australie.



Lake Hart
Comme dit ce lac, qui est en fait je crois un "salar" est une immense étendue... de sel. C'est la première fois que je voyais un lac de sel et j'étais impressionnée. On a presque l'impression de marché sur de la neige. C'est difficile à décrire, mais si tu prends la Stuart Highway pour monter dans le désert, autant t'arrêter. Du parking tu as une mini marche de 5 minutes à faire pour rejoindre cette étendue de sel, et c'est tellement dépaysant qu'on a adoré.

Coober Pedy
J'avais lu beaucoup au sujet de Coober Pedy pendant la préparation de l'itinéraire. Je savais que c'était une ville minière qui vivait de l'extraction et de la vente d'opales, je savais aussi qu'à cause des conditions climatiques la ville était en grande partie sous terre, mais même en sachant tout cela j'étais pas préparée je crois ! L'un des Mad Max a été tourné dans le coin, ça te donne un peu un image du paysage peut être. Il y a une quantité dingue de carcasses de voitures/tracteurs/camions qui attendent entassées aux quatre coins de la ville que quelqu'un se serve de leur pièce détachée pour réparer les véhicules miniers. L'ambiance est très particulière et je suis RAVIE d'avoir pu découvrir cette ville si atypique. Pour avoir un chouette point de vue et voir l'ensemble de la ville je te conseille de te rendre au "Big Winch".





Tom's working mine
Evidemment impossible de quitter Coober Pedy sans visiter une mine d'opale, et tu as largement le choix tant elles sont nombreuses à proposer des visites guidées. Nous on a choisi Tom's working mine, une mine un peu excentrée mais dont j'avais eu de bons échos sur le net. Je n'ai pas visiter d'autres mines donc je ne peux pas te dire si c'est mieux ou moins bien qu'une autre, mais je peux te dire que je valide à 3000%. C'est le "beau petit-fils" du fameux Tom qui nous a fait la visite, non seulement en bon australien il était en tongs dans la mine (le truc inimaginable en France) mais il était vraiment sympa, clair et drôle. La visite était très interactive car on a tester les barres en métal pour trouver les filons, on a pu monter et descendre sur la "balançoire" pour vraiment vivre l'expérience, on a même pu se servir du marteau piqueur et repartir avec les morceaux d'opales qu'on a trouvé (rien de bien cher, que du "potch" comme ils disent). La visite était à 20$ par personne et je trouve que ça les vaut vraiment.


On a fini la journée sur la route, a essayer de prendre de l'avance sur les centaines de kilomètres qui nous séparaient de notre prochain arrêt : Uluru. Les routes dans le désert sont en bon état, il n'y a pas beaucoup de station essence mais largement assez pour ne pas tomber en panne. Il est donc assez facile de parcourir un grand nombre de kilomètres en une journée.



Jour 7 - Dimanche 23 Octobre 2016
896 km dans la journée - 3160km au total 

Le septième jour on a fini la route qui nous séparait d'Uluru. On s'est arrêté dans une station essence (avec WIFI), ou on a pu voir des émeus dans un parc, et on a investi dans un filet anti mouches chacun, parce qu'elles sont tellement nombreuses a venir se coller sur chaque coin de peau à l'air que c'est très désagréable. Compter entre 5 et 10$ pour un filet (et on en trouve dans toutes les station).



Uluru
Il fallait une déception à ce voyage et pour moi c'est Uluru. Peut être parce que j'ai du mal avec la religion, avec le sacré, peut être parce que j'ai déjà beaucoup voyagé ? Pour moi Uluru n'est ni plus ni moins... qu'un tas de terre. Oui je sais. Jetez moi des pierres. 25$ par personne l'entrée au parc, interdiction de monter sur le rocher même si tout le monde le fait quand même (et c'est pas cool !). Boutique souvenir à l'ambiance bizarre qui vend de l'art aborigène hors de prix. Avec la mise en scène de trois aborigène en train de peindre et le panneau "pas de photos s'il vous plaît". On se sentirai presque au zoo, alors que ce sont des humains comme toi, comme moi. Je ne sais pas. je ne saurais pas expliquer pourquoi ça reste une déception, je sais qu'Ayers Rock c'est "le" truc à voir en Australie, mais ça ne vaut pas les jours qu'on a perdu pour traverser le désert. Et si c'était à refaire, je ferais l'impasse. (Il est quand même dans mon livre des 500 endroits à voir donc je suis contente d'y être allée, mais quand même...)



Kata Tjuta
C'est la deuxième formation rocheuse du parc. Moins connue, plus arrondie. On peut faire une petite ballade pour se promener entres les roches et la couleur de la terre à la tombée de la nuit est magnifique. Mais quand même 25$ alors qu'on a vu des paysages tout aussi joli gratuitement, je ne suis pas sûre que ça vaille le coup.

la septième journée s'achève après ces courtes promenades. Le nombre de kilomètres qui nous restait a parcourir nous a pris toute la matinée, alors ça a été une journée plutôt "lente" dans l'ensemble, qui ne nous a pas vraiment avancé sur notre itinéraire.

Parce que ces articles itinéraire sont si longs je coup celui ci en deux. Nul doute que personne ne vient ici dans le but de lire un roman (tout comme je ne viens pas ici pour l'écrire). Tu peux déjà découvrir les jours suivants dans la fin de la vidéo, mais je les rattraperai à l'écrit très prochainement. J'espère que ces articles en complément de mes vidéos vlogs te plaisent ! J'ai tellement hâte de voyager beaucoup plus pour t'en écrire tellement d'autres

On se retrouve très très vite. Prends soin de toi. Love, love, love.



Back to Top