Breaking Benjamin - Diary of Jane

Pinterest aura ma mort. Enfin, la mort de mon temps libre en tout cas. Ce site regorge d'idées plus fun les unes que les autres, et forcément, moi, les idées fun, ça m'attire. Toujours dans la mystérieuse suite de "je prépare une surprise a mon copain je vous en parlerais en temps et en heure" voici un autre composant de ladite surprise, des "cartes a gratter" faites maison. Si les visuels vous plaisent, sachez que ça ne me dérange en rien de vous les envoyer, même en changeant les textes si ça vous fait envie !

 Du coup, pour faire une carte à gratter, il vous faut des trucs plutôt basiques. Du papier, coloré ou non, pour imprimé le visuel, du papier autocollant transparent, ou a défaut du scotch (ce que j'ai fait dans mon cas), du liquide vaisselle, et de la peinture (couleur au choix, même si l'argenté fait plus authentique selon moi).

Donc, on imprime le visuel sur le support, on recouvre de transparent ou de scotch, et on applique le mélange liquide vaisselle peinture sur la zone a recouvrir. On laisse sécher, le tour est joué. Quelques conseils néanmoins, pour y arriver, et y arriver bien, du premier coup : un tout petit peut de liquide vaisselle suffit. On doit avoir beaucoup plus de peinture que de liquide vaisselle (je n'ai jamais écrit autant de fois liquide vaisselle de toute ma vie) dans le mélange. Il peut être nécessaire de repasser plusieurs couches du mélange, ce que je n'avais pas encore fait sur ma dernière photo. mais maintenant les cartes sont emballées, c'est trop tard.


Ce que j'aime beaucoup dans cette idée, c'est que c'est un petit plus pour un cadeau qu'on peut réaliser sans problème, et qu'on peut personnaliser pour toutes les occasions possibles ! Je pense que j'en referais très vite !


Jack of Jill - Swollen

 Ce nail art c'est de la faute à Selma. Enfin, pas tout à fait, c'est de la faute à Tête de Thon aussi. Tête de Thon, pour me mettre dans l'ambiance Hallowe'en avant l'heure, avec ses tutus maquillage que je meure d'envie de réaliser, et Selma, parce qu'elle a eu la bonne idée de me publier des manucures spéciales Hallowe'en sur ma page Facebook. Maintenant bien sur, j'ai envie d'ongles bien trash, je veux du sang, des têtes de mort, des chauve souris, et j'en passe. Pour le moment, je couple mes envies avec les moyens du bords. Une manucure splatter en blanc et rouge, pour faire scène de crime. Voilà ce que ça donne.


Le problème que j'ai, c'est que quand je fais une manucure, ça me donne des idées pour en faire 30, mais que forcément, quand le moment arrive de changer, je ne suis plus inspirée du tout. Bon, les vacances arrivent à grand pas, je vais donc pouvoir me nail arter les ongles en toutes tranquillité ! Je vais aussi pouvoir poster plus d'articles, et revoir aussi un peu le design du blog. Bon je vous dit à la prochaine !




Goliath - Graveyard

 Moi mes envies, c'est vraiment pas période. Parfois je suis à fond sur une couleur, parfois c'est a fond sur un motif, là en l’occurrence, c'est le léopard. J'avais un doigt en léopard dans ma manucure d'hier ; c'était la première fois que je faisais ce motif au dotting tool et non pas au pinceau, et bien j'ai adopté cette méthode. C'est beaucoup plus facile qu'avec un pinceau, et je trouve le rendu vraiment sympa. Si je m'écoutais, vous verriez a partir de maintenant plus que du léopard. Dans toutes les couleurs, bien sûr, en vert en bleu, et pourquoi pas dans les vraies couleur tant qu'on y est. Mais je vais essayer d'éviter, et de vous placer un autre motif plutôt !

Les vernis que j'ai utilisé sont le "281" de chez Kiko, et le "Black is Back" de chez Essence.


Eagles of death metal - Wanna be in LA


Hazel Eyes - The Darkness

A votre avis, qu'est ce qu'on peut faire avec ces deux "ingrédients" ? Des graines de fleurs, et des morceaux de papier ? C'est sur Pinterest que j'ai trouvé cette idée. On en fait des étiquettes pour les cadeaux, et oui ! Quand j'ai vu ça, je n'ai pas pu y résister, j'étais obligée d'essayer. Dans la pratique c'est super simple on prend du papier (bien coloré de préférence) on le déchire, on mixe (dans un mixeur, oui) avec de l'eau, quand on obtient une pâte assez liquide, on ajoute les graines, sans mixer, juste en mélangeant, sinon on casse les graines. On met en forme, on laisse sécher.


L'étiquette sera ensuite offerte avec le cadeau, puis plantée dans de la terre, et les fleurs pousseront ! Je n'ai pas encore testé si les fleurs poussaient, mais je suppose qu'on aura le verdict une fois que mon copain les aura plantés.
Dans le cadre d'une plus grande surprise que je prépare a mon copain, je lui en ai fait plusieurs, et les voilà emballés ! On en reparle bientôt.

Time was - Canned Heat

 Je vous montre en vitesse le vernis que je portais au concert de Canned Heat (oui, j'ai pris du retard dans les posts, et j'ai plein de choses à vous montrer !) J'ai posé en base le "Sure Azur" de Essence, un cadeau de ma sœur. Elle a le don de m'acheter des couleurs que je ne choisirais pas moi même, mais dont je ne peux plus me passer une fois que je les porte ! J'ai rajouté les "peace" en stamping, avec une plaque qui vient de chez Essence aussi, le nom des couleurs, je ne les ai plus en tête malheureusement. Pour les paillettes, c'est le "Hello Holo" toujours de chez Essence. (Je me rend compte a quel point j'aime cette marque quand je la cite 3 fois dans le même article...) Enfin voilà, rien de bien compliqué, mais au moins j'avais les doigts en raccord avec l'ambiance Woodstock !


Going up the country*

Sur ce blog, je ne parle pas souvent de ma vie privée. Du moins j'en ai pas l'impression. En même temps c'est rare qu'il m'arrive des choses assez important pour les évoquer là, ou tout le monde pourrait les lire. Je veux dire, je vous parle de mes ongles, on est toutes d'accord, c'est personnel. Je vous parle DIY, il pourrait m'arriver de parler mode et bon pal, c'est mon blog après tout ; mais aujourd'hui, je veux parler musique. La musique c'est un élément important dans ma vie. j'en ai besoin, j'ai toujours l'Ipod branché sur les oreilles, j'ai toujours de la musique dans la voiture, dans mon appart', chez mes parents. ça doit être de famille, mes parents sont pareils, mes frères et ma soeur aussi. C'est génétique on va dire.

Depuis que je suis avec mon copain, on fait des festivals (de métal) en été, et depuis, j'ai l'impression de vivre ma vie entre deux concerts. Aussitôt qu'un concert se termine, il faut que je sache quel sera le prochain groupe que je verrais pour tenir. Je suis constamment entre deux voyages, entre deux concerts. C'est ma vie. Mais mercredi, il nous est arrivé un truc de malades. De malade je vous dit !

On est allé voir Canned Heat àNancy, avec les Tangled Jack Salad (coucou les gars si vous passez). Déjà voir Canned Heat pour moi c'est absolument dingue. Je veux dire, les gars ont joué a Woodstock. C'est des légendes, et ils viennent jouer au Hublot à Nancy. Le concert était absolument dingue, ils ont joués beaucoup de musiques vraiment connues, ce que j'ai adoré. On a eu droit à Let's work together, On the road again, Going up the country, Rolling and tumbling, Amphetamine Annie, et d'autres encore. Le public était constitué en grande partie de couples âgées, cheveux blancs, permanente, qui se tenait la main en souriant. Moi les papis/mamies ça a le don de m'émouvoir énormément. Alors là, devant le concert. Bref. Vous allez me dire "Oui c'est bien beau, mais c'est pas un truc de malade." J'y viens.

En sortant du concert, on s'est posé dehors, on a bu des coups, on a beaucoup ri. On attendait a côté du tourbus qui était plutôt un tourvan, en se disant que peut être on arriverait a les apercevoir quand ils repartiraient, et puis au bout d'un long moment, on a décidé de retourner à la voiture. En passant devant la salle, un mecnous dit "come in, come in", on a pas hésité et on y est allé. On s'est retrouvé un bon quart d'heure avec les gars du groupe, a leur piquer des fraises tagada, parler Woodstock, musiques, voyages, sans aucune gène. Merveilleux. Je me dis que c'était peut être la soirée dont je me remémorerais quand je serais vieille, en me disant "C'était la soirée la plus cool de ma vie" et ça il fallait que je le partage.

Et puis touche final, bonheur profond, Fito de la para a signer mon ventre, et m'a même fait un prout dessus (comme on fait aux bébés). J'vous dit, une soirée de malade. Réintégrer ma vie "normale" après une soirée comme ça, autant vous dire que c'est pas facile.


The Siren - Graveyard


Cette semaine, j'ai teint mes cheveux. Depuis le temps que je les voulais beaucoup plus rouge, j'ai enfin trouvé une coloration qui me convient. Reste plus qu'à voir si elle tient dans le temps aussi. Enfin bref, cette parenthèse capillaire est en fait pour vous introduire mon vernis à ongle d'aujourd'hui. On m'a répété plusieurs fois cette semaine que j'avais les cheveux d'Arielle, la petite sirène ; et moi quand on me parle de sirène, je pense à mon beau vernis "Choose me". J'adore sa couleur, ses reflets, et je le trouverais probablement encore plus cool s'il avait un nom en "Mermaid"

J'hésitais à faire un stamping dessus, parce que sur les plaques que je possède, je ne vois pas vraiment quel motif associé a cette couleur. D'ailleurs, je ne vois pas quelle deuxième couleur associé avec ce vernis non plus. Donc pour l'instant, il reste uni !






Back to Top