Lifestyle || Le jour ou j'ai décidé de changer de mode de vie | Minimalisme, Bucket List...


Salut toi. Tu ne le sais peut être pas, mais ça faisait un moment que je n'étais plus satisfaite avec ma vie. Le genre de gros ras-le-bol général. Le moment ou rien ne va, tout s'effondre et puis un jour tu te demandes comment tu as pu en arriver là
Je ne me reconnaissais plus. Ni moi, ni ma façon d'être mon manque d'enthousiasme, mon manque de motivation, d'organisation alors le premier août (car j'ai besoin de commencer sur des trucs ronds) je me suis lancée. J'ai fait une liste de ce qui ne me plaît pas, de ce que j'aimerais changer et un peu plus d'un mois après voilà ou j'en suis.

Sport/Santé :

J'ai un serieux problème avec le sport. Une histoire en dents de scie en fait. Pendant ma première année de BTS j'ai commencé la course a pied. 5km tous les soirs, du lundi au vendredi. De 75kg je suis descendue à 63. Et au lieu d'être heureuse, au lieu de voir le chemin parcouru, j'ai vu tout ce qu'il restait à faire, et j'ai abandonné. Trois ans après re-prise de conscience. Le premier août je me suis pesée 76.5 kilos. Jamais je n'ai pesé plus lourd que ce jour là. Electrochoc ! On change tout.

Depuis le premier août j'ai repris la course à pied (même si déjà a la mi août avec la canicule j'ai nettement stoppé les entraînements) mais surtout j'ai changé mon alimentation. Adieu les tartines de Nutella, bonjour le granola maison. Le bilan 31 jours plus tard ? 73.5 kilos. Déjà trois kilos de perdus, mais cette fois on reste motivée pour les autres.

Peut être que pour certaines personnes il est bizarre de me voir afficher mon poids là, noir sur blanc sur mon blog. Il y a quelques temps ça m'aurait sûrement gêné. Plus aujourd'hui. je sais qu'une fois que je te parle de mes projets, de mes résolutions j'ai plus de facilité à m'y tenir. Je pèse 73.5 kilos, et j'aimerais retrouver les 63 kilos de mon année de BTS. Qui se motive avec moi ?

Organisation :

J'en étais a un point ou tout me semblait trop difficile. Organiser une journée ? Respecter des délais, un emploi du temps ? Je n'y arrivais plus. Pourtant, même si je suis une grande bordélique (on y vient juste après) mon esprit à toujours été l'organisation même. Toutes les données bien classées, toujours alerte a savoir exactement que faire quand et comment pour tout gérer. Et j'ai craqué.

D'une manière ou d'une autre j'ai fini par me dire que j'étais plus organisée pendant mes études que depuis que je n'y suis plus et j'ai trouvé pourquoi. J'étais mieux organisée quand je passais 8h par jour sur ma chaise en classe parce que je passais ma journée à faire des listes. Le lundi à 17h, ma semaine était organisée sur papier tout était clair, les objectifs fixés et c'était alors beaucoup plus simple de s'y tenir. 

Alors j'ai recommencé. J'ai tenté un bullet journal, mais carrément à ma façon. Un index, des listes, des stabilos et des post-its. Je suis dans le game. (c'est les jeunes qui disent ça, je t'assure). A côté de ce bullet journal dont je me sers essentiellement pour le blog et le sport, j'ai un autre carnet que je rempli de tâches à faire au fur et a mesure de la semaine. Quand tout est mis à plat et rayé un par un, je m'en sors mieux. Reste plus qu'à continuer sur cette lancée.


Minimalisme :

J'ai toujours été impressionnée par les minimalistes. Tu sais ceux qui vivent uniquement avec leur sac à dos, ceux qui savent exactement combien d'objets ils possèdent. J'ai toujours été fascinée par ces gens là, en sachant que pour moi c'est impossible. Je suis une maximaliste de base. Quand quelque chose me plaît je le veux dans toutes les couleurs et toutes les tailles. Une collectionneuse, une vraie.

Puis je suis tombée sur une vidéo d'une minimaliste américaine qui disait que le minimalisme c'est pas un concours. Qu'en fait j'avais pas besoin de posséder moins de 25 trucs parce que le minimalisme ça dépend de toi, ça dépend de moi, ça dépend de nos vies. On ne peut pas demander à un photographe professionel de se délester de tout son équipement. Transposer à moi ça donne "on ne peut pas demander à une touche à tout de se séparer de tout". Tu vois, c'est déjà vachement plus faisable hein.

Alors je n'ai pas décidé de "devenir minimaliste" parce que je pense que dans le fond ça ne se décide pas comme ça, et que ça demande un certain temps ; j'ai décidé de réduire. Depuis que je suis retournée vivre(avec la quasi totalité de mes affaires) chez mes parents pour les vacances d'été, j'avais l'impression d'étouffer. Trop d'affaires partout, et surtout trop d'affaires dont je ne me sers jamais. J'ai commencé le tri. Maquillage, vernis à ongles, vêtements, éléctronique tout y passe, l'un après l'autre mais j'y consacrerai un article plus complet. Je me sens déjà plus légère et je sais que ça ira en s'améliorant, alors c'est très positif.

Bucket List :

Depuis je collège (mais de manière beaucoup plus poussée depuis la fac) je tiens une bucket list. La liste des choses que je veux faire avant de mourir. Certains jours quand je me plonge dans la re lecture de tous ces "buts de vie", je souris. Je vois tout ce que j'ai fait, tout ce que j'ai vu, vécu et je suis heureuse de m'en être donné les moyens. Et parfois, quand tout va mal, ça me plonge au plus bas. Quand j'ai l'impression que pendant les derniers mois je n'ai rien fait de significatif, quand je me dis que tout est nul, cette liste m'achève. Mais pas cette fois.

Cette fois j'ai choisi mon rêve number one. Le plus gros, le plus fou, et j'ai dis : "Toi, je te raye avant la fin de l'année". Et tu sais quoi ? C'est en train de se faire. Je pleure presque de joie en écrivant ces lignes. Dans 37 jours j'y suis, au rêve que je ne pensais pas atteindre de si tôt. 37 jours, et tellement heureuse de se dire qu'au final il suffisait d'y croire assez fort (et de sacrifier mon été) pour y arriver.




Parfois sur ce blog j'ai l'impression de parler de choses superflues. Non un vernis à ongles ne changera pas ta vie, ni la mienne. J'aime bien en parler quand même. Mais parfois je me dis que je commence à avoir une certaine notoriété (non, je ne me la père pas, c'est juste que je les vois les chiffres qui grimpent) alors je me dis que ma voix a de plus en plus d'impact. Aujourd'hui j'ai envie de te dire que si tu trouves ta vie pourrie, si tu pleures le soir parce que tout est nul. Si tu ne sais plus comment sortir ta tête de l'eau tellement tu es perdu(e), ne t'inquiètes pas. Pleure un bon coup, soulage toi, puis secoue toi. Cet état d'esprit est passager. Trouve ce que tu peux faire pour l'améliorer. Qu'est ce qui te dérange dans ta vie ? Quelle est la solution ? Je sais que tu la trouveras.

Aujourd'hui ma vie est vachement moins pourrie qu'il y a à peine un mois. Prends ton courage à deux mains et change ce qui ne te plaît pas. Tu y arriveras. Love, love, love.


10 commentaires:

  1. C'est fou mais je me retrouve dans tes écris ! Que ce soit pour l'organisation, le sport ou encore le minimalisme ! J'ai pas mal grossis aussi à cause des études sup mais je sais pas le sport j'y arrive pas c'est juste une horreur ! Alors je me suis acheter un vélo et hop c'est parti ! Pourrais tu me donner ta recette de granolas ? :) Courage ! C'est en reprennant sa vie en main qu'on ce sent le mieux :)

    RépondreSupprimer
  2. Magnifique article ! Ce que je trouve génial c'est que tu sois arrivée sur chaque sujet à trouver ton propre objectif avec des moyens d'y parvenir qui te sont propres. Ça devrait être la logique mais souvent on va d'abord penser à se rapprocher d'une norme au lieu de se pencher sur ce qu'on veut pour ça, et pourtant c'est bien ça qui doit primer ! Félicitations pour ces belles avancées et de tout cœur avec toi pour la suite !

    RépondreSupprimer
  3. Bravo ma belle pour cette reprise en main, je t'apporte tout mon courage <3

    RépondreSupprimer
  4. Oh c'est rigolo j'ai moi aussi posté un article il y a qq jours dans le même style !! Je trouve ça top de partager son expérience sur un sujet aussi important que le changement que ce soit sportivement parlant, ou au niveau travail, alimentation etc ... Je me retrouve aussi dans tes écrits car j'ai eu une grosse période de doutes et de ras-le-bol dont je suis enfin sortie et dont je suis sortie grandie surtout :) Je te souhaite tout plein de bonheur dans ta "nouvelle vie" en tout cas ! Bisous :)

    RépondreSupprimer
  5. On peut tous changer, il suffit effectivement de s'en donner les moyens ! Alors félicitations et continue à rayer des lignes !

    RépondreSupprimer
  6. Coucou, j'ai adoré ton article, je m'y retrouve beaucoup.
    J'avais commencé le changement (comme toi faut que je commence un 1er du mois sinon ça me perturbe) mais les épreuves de la vie m'ont rattrapé (santé).
    Du coup, dans l'attente de résultats et si c'est positif, j'ai qu'une hâte être en 2017 le 1er Janvier pour commencer certaine chose, pour avoir une année basée sur de nouvelles bases !
    Des bisous

    www.leblogdelafilledavril.fr

    RépondreSupprimer
  7. Merci beaucoup pour ton article! Je me retrouve dans pas mal de choses que tu énonces ici. C'est à la fois hyper rassurant (on se sent moins seule aha) et vraiment inspirant!
    Pourrais tu nous faire un article sur ton bullet journal, ou du moins comment tu l'organises?
    Énormes bisous!

    RépondreSupprimer
  8. Un très bel article, j'aime beaucoup ton écriture. Effectivement lorsqu'on se sent au plus mal c'est bien souvent un état d'esprit plus qu'une situation en elle-même, et remonter la pente ne dépend que de nous-même.

    RépondreSupprimer
  9. Mon minimalisme à moi, ça a été d'arrêter de me tartiner 40 000 produits sur la face et de porter 36 000 trucs. J'aime me maquiller, mais je me maquille moins. Je vais à l'essentiel : un correcteur, une poudre, mon mascara préféré, parfois du fard à paupière, et un produit lèvre selon mes envies. Exit le fond de teint, le bronzer, l'highlight,... De même, j'arrête d'acheter du maquillage que je ne vais porter au final que 3 ou 4 fois dans l'année. J'essaie peu à peu d'aller au bout des produits que j'ai entamé il y a plusieurs mois, voire années.
    En mode, je me contente de beaux basiques que j'accessoirise avec des trucs funs : un gros collier, un foulard, de belles boucles d'oreilles, etc.

    Le changement, ça fait vraiment du bien ! :)

    RépondreSupprimer
  10. J'ai adoré cet article, ça se vois que c'est sincère, ça fait vraiment du bien.

    RépondreSupprimer

Back to Top