Reverse stamping avec une plaque Cheeky - Double tutos !


Ces derniers mois, j'ai pas été trop là. Pas trop sur internet, pas trop devant mes séries préférées, par trop à suivre les buzz ou les nouveautés. J'ai loupé le grand épisode reverse stamping, moi qui adore le stamping et qui "collectionne" les plaques, en vrai, j'en ai revendu pas mal puisque depuis que j'ai mes plaques XL de chez Cheeky j'ai délaissé les autres. Le stamping en soi, c'est bien génial, ça permet d'avoir des motifs nique en très peu de temps et d'impressionner ses copines, mais le stamping inversé, c'est la touche en plus ! En traînant sur le net j'ai trouvé deux technique différente que je vais vous expliquer pas à pas.


Le matériel nécessaire (parce que j'ai pas tout mis sur la photo, tête e, l'air que je suis), tampon et raclette, vernis, pince à épiler, top coat et pour la deuxième méthode une pochette transparente ! 


On y va pour la première méthode.


Pour l'instant, comme pour un stamping normal, on pose la couleur sur le motif  choisi, on racle, et on tamponne. Sauf que maintenant au lieu d'appliquer le motif sur l'ongle peint, on passe à l'étape 2.


A l'aide d'un pinceau nail-art (ou tout autre pinceau assez fin), on vient apposer de la couleur dans les motifs. Dépasser sur les lignes c'est pas grave puisqu'à la fin en "retournant" le motif le noir sera au dessus de toutes les couches de couleur. Je conseillerais de ne pas trop charger le motif de couleur, parce qu'il faut penser que la couleur dominante du motif doit rester celle qu'on a posé en base sur l'ongle ! 


L'étape 3 consiste a poser une bonne couche de top coat sur le motif coloré. Choisir un top cota qui sèche rapidement facilite les opérations suivante. Le Quickdry de chez Essence convient parfaitement à cette utilisation.


L'étape 4 est délicate. Une fois que le top cota à sécher, et à l'aide d'une pince à épiler, il faut doucement décoller le film de vernis. C'est le moment de ne pas s'embrouiller ! La face qui est "à l'air libre" sur cette photo vient se coller sur l'ongle sur lequel on vient de poser une couche de transparent. La face "côté caoutchouc" sera donc visible. En gros on devrait se retrouver avec ça ! 


A l'aide de la pince à épiler, il faut ensuite "appuyer" sur les coins, pour fragiliser la couche de vernis sécher, et pouvoir retirer toute la partie qui déborde. A la fin on se retrouve avec un joli truc comme ça, et on est fier de chez fier !


Puisque je n'ai pas peur de faire des articles de 3 pages et demi, j'enchaîne sur la méthode 2.


Cette étape nécessite du matériel supplémentaire, une pochette transparente ou du moins, un morceau de pochette. Tout d'abord il faut vernir avec un top coat une zone aussi grande que le motif choisi, puis comme dans la méthode de stamping "classique" prendre le motif, mais l'appliquer sur le top coat au lieu de l'appliquer sur l'ongle.


Identique à l'étape 2 de la première méthode, on colore ! Puis quand tout est sec, comme avant, on soulève et on décolle le tout à l'aide d'une pince à épiler.


Comme avant, on pose le patch qu'on a créer sur l'ongle fraichement verni de transparent, et on découpe ce qui dépasse. Il n'y a que le début de la méthode qui change en fait ! 



Les méthodes 1 et 2 sont très similaire au niveau rendu, la 1 est un peu plus matte, et la deux a un côté plus brillant. Si on cèle le mail art avec un top coat, les deux seront identiques. 


Et puis, puisque l'article est déjà à rallonge de chez rallonge, je vous montre le deuxième reverse stamping, qui est en fait le premier que j'ai tenté ! Quasiment les mêmes couleurs comme vous poivrez constater, comme quoi, aucune surprise dans mes goûts.




La question d'aujourd'hui c'est « Quelle est la question que tu te poses souvent ? ». Je me demande souvent « Est ce que je vais y arriver ? » parce que j'ai tellement de projets et d'envie et si peu de temps et de moyens que je passe mon temps a me demander quand et comment tous les réaliser. Mais c'est un mode de vie que j'aime bien, parce que généralement j'y arrive toujours. Et vous, y'a une question qui vous trotte en tête ?




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Back to Top