Triggerfinger - Faders Up


Je prends un retard considérable dans les articles que j'avais prévu d'écrire, pourtant les photos sont là, dans un coin de mon ordinateur n'attendant que d'être postées.
Le soir de la fin des cours, avec Valérie & Typhaine, on est allée manger au Franky's. C'est un restaurant ambiance 50's dans lequel je souhaitais diner depuis un long moment déjà, et ça y est on l'a fait ! Après avoir passé l'après midi au Musée d'art moderne et contemporain, on avait une bonne grosse faim, et on a sauté sur l'occasion. 

Pour celles d'entres vous qui sont de Strasbourg, je vous le conseille vivement. Je sais qu'il y en a deux, nous, nous étions à celui d'étoile polygone ! Le service est rapide, et super aimable en plus de ça, et les burgers, et les frites, et le milkshake... Pfiouuu. J'ai déjà hâte d'être en Septembre pour recommencer. Un conseil tout de même, il vaut mieux prévoir de dîner assez tôt, parce qu'entre 19h et 20h il faut parfois faire la queue pour avoir une table !

Le prix est vraiment raisonnable, plus cher qu'un mac do, mais moins chez qu'un restaurant "traditionnel". La décoration et la musique m'ont fait rêvé. Les carrelages noirs et blancs, les banquettes en cuir rouges, les dispensaire à serviette mais surtout, surtout les gros pots de ketchup et de moutarde ! Niveau musical, des chansons de Canned heat revisitées version Rockabilly, forcément on ne peut pas taper plus dans mes goûts, je chantonnais avec pendant tout mon repas "I'm on the roooad agaiiiin" parce que si vous n'avez pas encore lu, allez lire ça, et rappelez vous pourquoi moi et Canned Heat c'est pour la vie.
 
 Moi qui cherchait un job étudiant pour l'année prochaine, je pense que c'est là bas que je vais postuler. C'est pas loin de chez moi, et l'ambiance y est vraiment agréable. Et je me sentirais obligée d'apprendre à me coiffer comme les pin-up, et ça, c'est pas négligeable ! Croisons les doigts pour que ça donne quelque chose.

Typhaine avait eu la bonne idée d'amener son appareil photo, et comme elle est vraiment sympa (coucou si tu lis ces lignes) elle m'a laissé l'utiliser. En théorie, toute cette vague de "food-porn" c'est pas mon truc, mais je devais immortaliser ce repas. Ecrire cet article après 5 semaines me fait encore saliver, c'est pour vous dire !

Je vous laisse sur ces quelques photos, et si vous avez d'autres adresse à Strasbourg à nous conseiller, n'hésitez pas, nous les testerons avec plaisir !




Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire

Back to Top